DIGITAL NATIVES

Sur Facebook, la Gendarmerie nationale s’est adressée aux parents en ces termes : « Préservez vos enfants ! Certes, vous pouvez être toutes/tous fières ou fiers d’être une maman ou un papa de magnifiques bambins, mais attention ! Nous vous rappelons que poster des photos de ses enfants sur Facebook n’est pas sans danger ! Il est important de protéger la vie privée des mineurs et leur image sur les réseaux sociaux. Parfois, les bons moments méritent d’être “juste” partagés dans la vraie vie ! »

Le phénomène du sharenting, de sharing (partage) et parenting (parental), traduit l’obsession narcissique des parents de vouloir partager le quotidien de leurs enfants sur les réseaux sociaux, comme ils partagent le leur. Si la génération aujourd’hui exposée à son insu n’est pas encore en âge d’intenter un procès, on pourrait bientôt être confronté à une explosion de plaintes d’enfants contre leurs parents pour ce motif.

C’est le sujet chaque jour un peu plus brûlant de cette Controverse,  dispositif porté par la Comédie de Valence à partager en famille à partir de 9 ans. Signé Yann Verburgh et mis en par scène Eugen Jebeleanu, Digital natives retrace sous la forme d’un récit d’anticipation le parcours d’une jeune fille qui se révolte contre ses parents, après avoir découvert sur la toile des milliers de photos embarrassantes, associées à son identité numérique.

Texte Yann Verburgh
Mise en scène Eugen Jebeleanu
Avec Adèle Gascuel et Adèle Grasset

Production La Comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche
Coproduction Compagnie des Ogres

Date de création Janvier 2018

DIFFUSION 2017/18
La Fabrique, Valence, du 15 au 22 janvier 2018
En Comédie Itinérante, CDN de Valence, du 26 janvier au 14 février 2018

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer